Évaluation : et si un autre format que l’entretien annuel anxiogène était significativement plus efficace ?